Mur

Hublot de cloison

Sommaire

À l'origine, un hublot est une ouverture pratiquée dans la coque d'un navire ou le fuselage d'un avion. Aujourd'hui, il se décline dans de nombreuses formes, couleurs et matériaux, et arbore différentes fonctions. Par exemple, un hublot de cloison est une fenêtre pratiquée dans une paroi non-structurelle d'une habitation. Il apporte de la lumière et permet de pratiquer une ouverture entre deux pièces, dégageant la vision.

Qu'est-ce qu'un hublot de cloison ?

Dans l'imaginaire collectif un hublot a une forme ronde mais il peut tout aussi bien être carré, rectangulaire, en losange, en triangle, en demi-lune…
Un hublot de cloison est constitué d'un tour de forme qui vient enserrer la cloison sur laquelle il est fixé. Ce cadre est fait à partir de différents matériaux :

  • du bois (bois massif, médium, contreplaqué, etc.) ;
  • du PVC ;
  • du métal (aluminium, inox, fer forgé, etc.) ;
  • une structure minérale (pierre reconstituée ou non, plâtre, carrelage, etc.).

Il peut être vitré ou évidé selon la fonction qui lui est donnée. Son vitrage peut être simple ou double en accord avec les besoins d'isolation phonique ou thermique de la séparation.

Pourquoi installer un hublot de cloison ?

Le hublot ajoute un côté original et esthétique à votre cloison, tout en apportant de la lumière aux pièces que celle-ci sépare. Il est ainsi idéal pour éclairer une pièce aveugle ou dans une paroi de douche à l'italienne par exemple. Le hublot de cloison permet également de laisser passer le regard, pour agrandir visuellement un petit espace ou offrir un axe de surveillance.

Il n'y a aucune hiérarchie ni prévalence de ces fonctions, ce sont vos besoins qui priment. En revanche, si votre projet comporte les trois fonctions pour un seul hublot, en ce qui concerne le positionnement, la fonction de surveillance prime sur la luminosité qui prime sur l'esthétique.

Matériaux du cadre de hublot : comparatif

Le cadre du hublot peut se parer de divers matériaux, ce qui permet de créer des styles différents et de répondre à toutes les problématiques. Notez, par exemple, que dans le cas d'un hublot de paroi de douche, il vous faudra impérativement choisir un matériau résistant à l'humidité.

PVC

En PVC (polychlorure de vinyle), le cadre de hublot est solide, naturellement imputrescible et peu onéreux. Il se décline en de nombreux coloris et sait même imiter le bois ou le métal.

Bois

En bois, il offre un aspect rustique et chaleureux. Il peut être en MDF (medium density fiberboard), fabriqué à partir de fibres de bois et d’un liant synthétique. Il est à la fois esthétique, durable et résistant à la déformation. Autre option, le bois massif, à entretenir régulièrement et plus onéreux. Ou encore le bois exotique, comme le teck ou l'ipé.

Aluminium

En aluminium, le cadre du hublot de cloison est léger et offre un aspect contemporain, ainsi qu'un large choix de finitions et de coloris. Stable et durable, il ne rouille pas et ne se déforme pas avec le temps.

Inox

Le cadre en inox, alliage de fer et de carbone, est design et très résistant. Il existe en plusieurs couleurs (doré, rosé, bleuté, noir, etc.) et finitions (lisse, brossée, miroir, etc.).

Acier

En acier, à base de fer additionné de carbone, le cadre du hublot de cloison est résistant et durable, mais nécessite un entretien régulier.

Laiton

En laiton, alliage de cuivre et de zinc, il est esthétique et inaltérable, mais aussi facile à entretenir.

Vitrage du hublot de cloison

Le verre du hublot de cloison peut être en simple ou double vitrage, c'est-à-dire constitué de 2 vitres emprisonnant une lame d'air, améliorant ainsi ses qualités thermiques mais aussi phoniques. Pensez également au joint d'étanchéité à l'eau et à l'air. Pour laisser passer la lumière, mais pas les regards, le verre peut être dépoli.

Il existe également des modèles de hublot de cloison en plexiglas (polyméthacrylate de méthyle) qui présente une excellente transmission lumineuse (jusqu'à 92 %) et est moins onéreux que le verre. Incassable, le plexiglas se raye par contre relativement facilement et peut se ternir au fil du temps.

Où installer un hublot de cloison ?

L'emplacement d'un hublot est à déterminer par rapport à sa fonction. Pour obtenir de la lumière, posez-le plutôt en hauteur ou dans l'axe de la lumière à faire entrer dans la pièce. Si vous souhaitez dégager la vision entre deux pièces, installez-le à hauteur de visage. Si son installation a un but exclusivement esthétique, il n'y a pas de règle : faites à votre goût !

Attention : en revanche, il doit s'agir impérativement d'une cloison ou d'une porte non-structurelle, car un hublot de cloison n'a pas les qualités requises pour convenir en termes d'isolation ou de résistance mécanique à la compression ou à l'effraction.

Qui peut installer un hublot de cloison ?

Si vous êtes un bon bricoleur, vous pouvez l'installer vous-même. Déterminez la nature de la cloison (bois, plâtre, etc.) et assurez-vous qu'elle n'est pas structurelle, mais aussi qu'elle n'abrite aucune gaine technique ou canalisation à l'endroit prévu pour le hublot. En cas de doute, faites appel à un artisan professionnel (maçon, plaquiste, menuisier…) qui vous apportera la tranquillité d'un travail garanti.

 

Comment poser un hublot de cloison ?

À quelques détails près, le principe de pose d'un hublot de cloison est toujours le même :

Première étape

Commencez par déterminer la position de votre hublot selon sa fonction.

Deuxième étape

Analysez la structure de la cloison à percer. À moins de conditions très particulières, vous n'aurez pas besoin de poser d'étais ou d'avoir à recourir à un outillage lourd. Vérifiez qu'il n'y a pas de passage de gaines techniques dans la zone choisie.

Troisième étape

Percez votre cloison avec les outils adaptés, en fonction du matériau. Pour une cloison en carreau ou en plaque de plâtre, commencez par détailler la forme en faisant des trous tout autour avec une perceuse avant de finir au burin (manuel ou électrique). Pour une cloison en bois, percez un trou d'amorce de découpe ou plongez directement votre lame dans le bois. Si vous pouvez coucher votre support (porte ou cloison amovible) à l'horizontale, utilisez une scie sauteuse sinon, prenez une scie sabre ou un outil oscillant multifonctions si le panneau de bois est vraiment fin.

Dernière étape

Installez votre hublot. Le scellement est mécanique (vis et chevilles, pattes de fixation, mécanisme de clipsage…) et/ou chimique (colles, mastic, plâtre…).

Conseil : faites une découpe la plus fine et la plus ajustée possible. En effet, les éléments d'encadrement des hublots sont généralement assez fins, et certains matériaux comme le bois ne peuvent être que difficilement repris si la découpe est trop large.

Prix et points de vente

Le prix d'un hublot de cloison dépend de ses matériaux, de ses dimensions, de sa forme et du fabricant. Comptez 20 € pour un modèle en PVC, et plus de 400  pour un modèle en laiton.

Vous trouverez un hublot de cloison dans les magasins de bricolage, les enseignes spécialisées et sur Internet.

Ces pros peuvent vous aider