Mur

Poser des plaques de plâtre au mur

Sommaire

La plaque de plâtre est un matériau souvent utilisé en construction. Il sert à la finition des murs en parpaing ou en brique (briques creuses). Il permet aussi d'habiller des plafonds intérieurs, ou encore de monter des cloisons séparatives ou de doublage (aussi appelées contre-cloisons).

En rénovation comme en construction, sa mise en œuvre sur une ossature métallique est relativement rapide.

Voici étape par étape comment poser des plaques de plâtre au mur.

Zoom sur les plaques de plâtre

Les plaques de plâtre sont formées de plâtre moulé entre deux fines couches de carton.

Les plus courantes sont les plaques de type BA 13.

  • Ces plaques de plâtre cartonnées ont une épaisseur standard de 13 mm.
  • Elles mesurent ordinairement 2,50 × 1,20 m.

D’autres formats de plaques sont aussi disponibles.

1. Fixez l’ossature horizontale le long du mur

Les plaques de plâtre se fixent sur une ossature métallique qui est constituée de 2 rails horizontaux (l’un fixé au sol, l’autre au plafond) et de montants.

Fixez le rail au plafond

  • À l’aide d’un cordeau à tracer, marquez le repère d’alignement du rail à fixer au plafond.
    • Cette ligne est tracée à au moins 5 cm du mur, soit la largeur d’un rail.
    • L'écart peut être plus important (quelques centimètres supplémentaires) pour faire circuler plus librement fourreaux électriques, conduites sanitaires ou de chauffage, etc. Il est également possible de disposer dans l’intervalle un isolant thermique plus épais.

Bon à savoir : ces divers éléments peuvent aussi être insérés dans l’épaisseur de l’ossature elle-même.

  • Présentez le rail le long du repère et reportez la position de ses avant-trous au plafond.
  • Percez, chevillez, puis vissez le rail.

Bon à savoir : si la contre-cloison est réalisable avant ou après la pose d'un faux plafond (en plaques de plâtre sur ossature métallique), il est plus simple de commencer par ce dernier.

Fixez le rail au sol

  • À partir du rail fixé au plafond et à l’aide d’un montant ou d’une règle et d’un niveau à bulle, définissez la position du rail à fixer au sol.
  • Présentez le rail et reportez la position de ses avant-trous.
  • Percez, chevillez, puis vissez le rail.

2. Fixez l’ossature verticale

Ajoutez les montants

  • Sur un premier côté, relevez la hauteur entre les 2 rails horizontaux.
  • Coupez un rail à cette longueur en retaillant l’une de ses extrémités avec la cisaille à tôle ou avec la meuleuse.
  • Disposez le premier montant, entre les rails haut et bas, la face plane côté mur.
  • Sertissez le rail à la pince.
  • Disposez le montant suivant 60 cm plus loin, formé par une paire de rails disposés dos à dos (seules les extrémités sont constituées d'un seul rail).

Bon à savoir : cet entraxe de 60 cm correspond à une demi-largeur de plaque standard (ou aux plaques de demi-largeur).

  • Poursuivez ainsi la pose des montants jusqu’à l’autre extrémité du mur.

Bon à savoir : le dernier intervalle entre montants correspond rarement à 60 cm. S’il est plus grand, ajoutez un montant intermédiaire. Mais c’est inutile pour un intervalle inférieur.

Ajoutez les renforts

  • Ajoutez les renforts (traverses) sur l'ossature, à des hauteurs décalées. Vous pouvez utiliser des chutes de montant pour réaliser les traverses.

Exemple : fixez par exemple une traverse basse entre les 2 premiers montants à 50 cm du sol, puis entre les 2 montants suivants à 70 cm du sol. Alternez ces hauteurs de renfort (50, 70, 50, 70, etc.) jusqu'à l'autre extrémité du mur.

  • Si la hauteur de mur à couvrir dépasse celle d’une plaque de plâtre, il faudra ajouter une plaque retaillée pour former la hauteur. Prévoyez alors des renforts (2 traverses métalliques) au niveau des jonctions des plaques.

Bon à savoir : vous poserez la première plaque à partir du sol et ajouterez le complément en partie haute. Puis vous ferez l'inverse entre les montants suivants afin d'alterner leurs jonctions horizontales. Veillez alors à bien disposer les renforts aux emplacements de ces jonctions.

3. Découpez et vissez les plaques de plâtre au mur

Préparez une plaque de pâtre

Mesurez la hauteur à couvrir par la première plaque en prenant comme référence le mur de gauche.

  • Mesurez les hauteurs devant le premier montant et les 2 suivants (d’un bord à l’autre de la future plaque).
  • S'il y a un petit décalage entre ces 3 hauteurs, faites la découpe correspondante sur la plaque.
    • Reportez le décalage en haut de la plaque à poser.
    • Retournez la plaque puis reportez-le à nouveau sur l'envers cartonné (contreparement).
    • Entaillez le contreparement au cutter, en vous appuyant sur une règle métallique posée sur les repères.
    • Cassez net la chute puis tranchez le carton pour la séparer.
  • Découpez la plaque à la bonne hauteur : retirez 15 mm par rapport à la hauteur totale à couvrir afin d'éviter par la suite certaines contraintes mécaniques, néfastes aux joints.

Bon à savoir : cette hauteur légèrement réduite facilite également la mise en œuvre de la plaque. Cela permet de faire reposer la plaque au sol sur 2 chutes de BA13, le temps de la visser dans l’ossature.

Vissez la plaque

  • Avant de visser la plaque, réglez correctement le couple de la visseuse pour que les vis ne traversent pas.
    • Commencez par régler au minimum.
    • Augmentez progressivement pour que la tête de la vis affleure la surface de la plaque.

Bon à savoir : les têtes doivent être suffisamment enfoncées pour disparaître par la suite sous l’enduit.

  • Présentez la plaque de plâtre sur des chutes de BA13 ou à l'aide d'un cale-plaque.
  • Vissez-la dans l’ossature à l’aide de vis spéciales (autoperçantes) tous les 30 cm environ.

Poursuivez la découpe et le vissage des autres plaques de la même manière que la première.

4. Effectuez les finitions des plaques de plâtre posées au mur

Réalisez les joints entre plaques.

  • Préparez l’enduit à joint en respectant les volumes d’eau et de poudre indiqués sur la notice.
  • Appliquez l’enduit avec un couteau à enduire assez large.
  • Disposez ensuite une bande à joint dans l’enduit encore frais.
  • Terminez par une seconde passe d'enduit, appliqué avec un outil plus large que le précédent.

Faites de même au ras du plafond ainsi que dans les angles des murs latéraux avec de la bande repliée sur elle-même.

Important : n'oubliez pas d'enduire également toutes les têtes de vis.

Ces pros peuvent vous aider